Yannick Noah, un chanteur amoureux de la mer

MUSIQUE

Yannick Noah a plus d’une corde à sa raquette ! Chanteur, joueur de tennis et plus récemment marin, son public n’est pas au bout de ses surprises. Zoom sur ce chanteur amoureux de la mer.

Yannick Noah : une carrière éclectique

Yannick Noah se démarque par sa jovialité, son originalité et son parcours atypique, à l’image de son jeu ! Et, il est avant tout un véritable passionné. Il embrasse d’ailleurs toutes ses passions. Il a donc décidé de ne pas faire de choix, mais plutôt de vivre plusieurs carrières au cours de sa vie. Dès l’adolescence, le jeune Yannick Noah se démarque au tennis, grâce un jeu à la fois physique et puissant. Le talent se confirme puisqu’à l’âge de 15 ans, il remporte le Championnat de France cadets. À 18 ans, il entre dans l’équipe professionnelle et enchaîne les championnats internationaux, Johannesburg, Wimbledon, Roland-Garros, l’US Open. Il affiche un beau palmarès, de 23 titres en simple et 16 en double, ainsi que 473 victoires. Une blessure physique le force à prendre une pause. Et, il l’utilise à bon escient. Durant cette période, il part s’installer à New York et ouvre un restaurant. Après cette petite parenthèse, sa carrière de tennisman se poursuit. Mais il y met fin en 1991 et prend la tête de l’équipe de France de tennis en tant que capitaine. En parallèle, Yannick Noah entre sur la scène musicale française.

Yannick Noah : la chanson

Yannick Noah a aussi du talent dans le domaine musical. Et, une fois de plus, il fait son entrée en grand en sortant le titre « Saga Africa », qui est le hit de l’été l’année de sa sortie en 1991. Pour l’anecdote, son succès est intimement lié à une prestation improvisée par l’équipe de France, lors de sa victoire à la coupe Davis. L’équipe reconnaissante a salué et honoré son capitaine – qui a réussi à leur faire décrocher la coupe (la dernière victoire de la France remontant à 1932) – en dansant sur le fameux « Saga Africa ». Après ce succès, Yannick Noah travaille en studio sur les albums « Urban Tribu » et « Zam Zam ». Mais c’est son album éponyme qui marque le plus les esprits et qui est un véritable succès, notamment grâce au titre « Simon Papa Tara ». Le chanteur sort régulièrement des albums, récemment « Bonheur indigo », et continue de se produire dans de nombreuses salles, pour le plus grand bonheur de ses fans.

Yannick Noah : la mer

Yannick Noah a aussi une autre passion, moins connue du public. Il a le pied marin depuis toujours. Et, à l’instar de Jacques Brel et Antoine, il a lui aussi choisi de trouver refuge sur un bateau à naviguer les océans. Aux côtés de sa femme et de son fils, le sexagénaire vit désormais sur son embarcation et passe son temps à naviguer en faisant quelques escales, notamment en Jamaïque. Il apprécie particulièrement cette liberté et cette vie atypique, qui lui correspond tout à fait. Pendant ses temps libres, il s’adonne à la lecture et à l’écriture et il écoute de la musique. Même s’il n’exclut pas de revenir s’installer sur terre, il gardera toujours un lien avec la mer et continuera à nourrir cette passion.