FILMS & SÉRIES

5 choses à savoir sur « La Rivière Espérance »

La Rivière Espérance est une mini-série française en neuf épisodes de 90 minutes, réalisée d’après le roman de Christian Signol et diffusée à partir du 4 septembre 1995 sur France 2.

Retour sur 5 choses à savoir sur cette série dont vous étiez peut-être fan à l’époque…

L’histoire

L’histoire se passe en 1832, à Souillac en Quercy.

Benjamin et Marie sont deux amis d’enfance. Le père de Benjamin conduit des gabares (barques) pour le transport de marchandises sur la Dordogne. Benjamin devient gabardier comme son père, mais les démêlés avec les marchands se terminent parfois bien mal…

Un succès mitigé

Malgré une distribution de qualité, La Rivière Espérance n’a pas eu le succès escompté sur France 2, sans doute en raison d’une programmation trop tardive dans l’année. A cette époque, le succès revenait plutôt aux Sagas de l’été.

Pas d’accent

Censée se dérouler à Souillac en Quercy au xixe siècle, la série présente des personnages s’exprimant sans le moindre accent du Sud-Ouest.

Lieux de tournage

Le tournage s’est déroulé en grande partie en Corrèze, Dordogne et dans le Val-d’Oise. Principal décor du feuilleton, la Dordogne est présentée en différents endroits.

Marie…toujours à la télé aujourd’hui !

Le rôle de Marie Paradou était interprété par Carole Richert. Pour les plus jeunes d’entre-nous qui ne l’auraient pas vue dans cette série à l’époque, sachez que vous la connaissez tout de même grâce notamment à son rôle de Marie-France dans la série à succès Clem diffusée sur La Une et TF1 depuis 2010.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Attention ne pas copier merci