PEOPLE

La Maison Grégory Lemarchal ouvre ses portes

15 ans après la mort du jeune chanteur, la maison Grégory Lemarchal est inaugurée à Rueil-Malmaison, par l’association qui porte son nom, fondée par ses parents.

La maison Grégory Lemarchal est un centre d’accueil dont l’objectif est d’accompagner les malades atteints de la mucoviscidose dans leur vie d’adulte.

Cet espace de vie est pensé comme « un lieu de ressources, d’échanges, de partages« .

L’objectif est d’offrir aux jeunes atteints de mucoviscidose une chance de se projeter dans leur vie d’adulte.

Un projet unique

Dans cette optique, l’association planchait depuis plusieurs années sur la création de la Maison Grégory Lemarchal.

Et le jour J est enfin arrivé ! Mise en chantier dès 2017, la Maison Grégory Lemarchal a ouvert ses portes.

Cet endroit unique qui comprend une structure d’hébergement, une maison d’accueil de jour, une salle de ré-entrainement à l’effort et une équipe de professionnels bienveillante.

 

Il y a 15 ans, en juin 2007, l’association Grégory Lemarchal voyait le jour dans la douleur de la perte de l’artiste et vainqueur de la Star Academy 4, décédé à seulement 24 ans des suites de la mucoviscidose.

Depuis le décès du jeune homme, ses parents Laurence et Pierre ainsi que sa soeur Leslie se sont démenés sans relâche pour faire vivre la mémoire du chanteur.

Grégory Lemarchal

« Il pensait qu’il allait vaincre la maladie »

Le patriarche du clan Lemarchal veut faire de ce lieu un « tremplin » vers l’avenir : « Dans cette maison innovante, on fabrique avec les patients leur projet de vie, entourés, entre autres, d’une assistance sociale, d’un thérapeute, un chef de projet. Puis on les suit à distance, durant deux, six mois, un an avec des intervenants, des coachs sportifs, de vie qui peuvent aussi leur rendre visite. On ne veut laisser personne au bord de la route« , déclare le papa de Grégory, conscient de l’impact qu’a eu son fils sur la médiatisation à grande échelle de la mucoviscidose.

Les malades pris en charge dans cet établissement vont désormais pouvoir « écrire une nouvelle histoire », comme le chantait si bien Grégory Lemarchal.

Bouton retour en haut de la page

Attention ne pas copier merci