Incendie d’une maison : l’adolescente de 13 ans toujours entre la vie et la mort

L’adolescente de 13 ans hospitalisée en « urgence absolue » après l’incendie qui a tué deux enfants samedi dans une longère à Selles (Eure), se trouvait toujours entre la vie et la mort lundi, a rectifié le parquet d’Evreux après avoir annoncé son décès.

Le pronostic vital de la jeune fille, soeur des deux enfants de 7 et 11 ans décédés samedi, « est toujours engagé » mais elle n’est pas décédée, a déclaré Christophe Salort, procureur adjoint de la République à Évreux.

Quelques heures plus tôt, le magistrat avait dans un premier temps annoncé que la jeune fille, hospitalisée à Paris, avait succombé à ses blessures, se basant sur des informations erronées données par les gendarmes, a-t-il ensuite expliqué.

La jeune adolescente, extirpée du brasier en arrêt cardio-respiratoire samedi, avait été évacuée « en urgence absolue » par hélicoptère vers l’hôpital Trousseau à Paris.

L’origine de l’incendie encore inconnue

Au total, cinq adultes et cinq enfants, quatre générations d’une même famille réunie pour Noël, se trouvaient dans cette résidence secondaire proche de Pont-Audemer. Les personnes présentes dans la maison la nuit des faits venaient des Yvelines, de Paris (XVIe), de Saône-et-Loire et de Suisse, a précisé Christophe Salort.

« Un expert judiciaire a été saisi. Les opérations d’expertise judiciaire sont en cours pour déterminer l’origine de l’incendie qui reste à cette heure indéterminée », a ajouté le magistrat. Les pompiers avaient été alertés du sinistre vers 3h45 et étaient arrivés rapidement sur les lieux mais le feu était déjà très avancé et la longère normande était la proie des flammes.

error: Content is protected !!